L’argent fait-il le bonheur ?

Sans titre 14L’argent fait-il le bonheur ?

Non, Mais il y contribue vous allez me répondre !

En tant que Lulu, je vous répondrais que oui. Gagner à l’Euro Millions, c’est vrai, ça fait rêver... Bah oui, c’est mieux que le Loto ! Gagner à l’Euro Millions, justement, c’est quoi ? Ne plus travailler ? Voyager ? Faire ce que l’on veut, au moment où on l’a décidé ? En faire profiter son entourage ? S’offrir ce dont on a toujours rêvé ? Bref, en gros : ARRÊTER DE SE PRIVER ! 

Là, je suis bien d’accord avec vous ! Mais... Oui, il est là mon « mais », fallait s’y attendre ! Si j’endosse le surnom de Lulumineuse (tintintinnnn !), je vous dirais que NON. Ce n’est pas l’argent qui fait notre bonheur, mais tout simplement l’absence de contraintes. Pour moi, l’argent n’est pas le moyen d’obtenir ce que l’on désire, mais le moyen de nous en priver !

C’est là, que Lulumédium peut vous raconter une petite anecdote.

Il n’y a pas si longtemps, je me suis rendue dans une boutique de pierres semi-précieuses pour trouver un Quartz rose pour la chambre de mon loulou et d’autres pierres recommandées par mes anges (merci encore à eux !). Pour un médium, ce n’est pas franchement une promenade de santé que d’entrer dans une boutique de ce genre. Les énergies y sont tellement fortes que j’ai eu la migraine toute la journée ! Bref... ( je ferai un blabla spécial pierres, mes amis !)

Lors de mon passage à la caisse, je discute avec le propriétaire. La boutique était en liquidation. Pour ce monsieur et sa femme, cela devenait trop difficile. Ils n’arrivaient pas à conjuguer les deux : les pierres et l’argent. Les pierres sont des joyaux d’énergies pour un être humain. L’argent est un amplificateur d’égo. Vendre une pierre à un client dans le but de l’aider et lui demander de l’argent pour s’enrichir personnellement est un véritable paradoxe.

Lorsque je donne sincèrement, je ne cherche pas à recevoir. L’amour de mon action rejaillit sur moi !

Oui, vous allez me dire : « C’est bien joli tout ça ! Vivre d’Amour et d’eau fraîche ?» L’utopie parfaite !

Mais vivre « d’Amour et payer l’eau fraîche », Je ne trouve pas ça mieux. Je ne me fais pas d’illusions, je crois en un monde plus juste, un monde sans laissés-pour-compte.

Pour moi l’illusion, c’est le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. J’ai un pied dans celui-ci et un pied dans celui que j’appelle « le Vrai ». Le vrai me donne des réponses, prend soin de moi (hein, mes anges, mouhaha !), m’aide au quotidien, me guide, me soutient dans tout et pour tout, me donne de l’amour, illumine ce périple qu’est la vie physique par sa lumière inconditionnelle.

Sans titre 9

 

 

7 1

 

 

 

 

Commentaires (4)

coeur ....
  • 1. coeur .... | 06/04/2016

hou ha , génial que j ai trouvé cette article ,,, il y a quelque temps déjà on ma proposer de rentrer dans un nouveau métier en France "akeo" à deux reprises c est revenu sur mon chemin j ai donc acheter ma mallette mais "JE CROIS ma conscience" ,,, a due mal à vendre des produits vaisselle hors de prix auprès de notre proche qui nous aime et acheté ....et d un autre mon conjoint me parle que une crise économique se préparé et que ce boulot peut nous permettre d acheter notre maison etc etc ...et il pense mêmes que çà va être la nouvelle économie ..."car ce n est pas que de la vente , c est aussi du réseau , en gros au bout de deux ans certaine personne gagne 2000 euro par mois ...en toute légalité , les gens que j ai rencontrer dans cette enseigne son tous éveillé spirituellement mais en même temps je les voit bien PO quand même ...est mon mental ou intuition ? tu va me dire de faire comme je ressent et comme j ai envi mais j ai jamais envi de rien lulu ( je ne peux donc pas me fier a mes envies pour l instant ; éclair moi spt

lulu je te demande si tu veux bien , de ne pas te faire influencer par mes propos mais d interroger tes guides si oui ou non on dois foncer dans ce projet stp stp ...

Jean-Luc Catoire
  • 2. Jean-Luc Catoire | 31/08/2015

Je découvre ce texte tout comme le site en août 2015. Je réponds donc un peu tard.
J'adore ce texte et cette vidéo. J'ai immédiatement signé pour la charte, pourquoi ?
J'ai 65 ans, et oui ! En mai 1968 j'étais encore lycéen en terminale et très concerné par les événements de ce fameux mois de mai. C'est à ce moment là que j'ai imaginé un monde sans argent qui colle tout à fait à ce que montre la vidéo. Après avoir échafaudé des scénarios alambiqués pour fonder une telle communauté, je me suis aperçu que cette vision était parfaitement utopique pour l'époque. Je suis donc enchanté que d'autres aient imaginé la même chose plusieurs décennies plus tard. Les temps ont changé et c'est sans doute le bon moment pour une prise de conscience mondiale de ce mode de vie.

Merci Lulu pour ce texte et surtout pour tout ce que tu nous apporte. Je me sens revivre depuis que je t'ai découverte.

Jerome Ortiz
  • 3. Jerome Ortiz (site web) | 14/01/2015

Tellement vrai ce texte, je résonne en harmonie avec ce que tu décris, et ta phrase "l'argent est un amplificateur d'égo", c'est subtilement trouvé.

J'ai par le passé quitté un job qui payait plutôt bien pour me retrouver dans quelque chose qui me ressemble bien plus mais payé presque deux fois moins, mais je ne regrette pas.

Quand je dis aux gens que l'argent ne m'intéresse pas, personne ne me crois. Tant que j'ai accès à Dame Nature (ma chatte s'appelle Gaïa comme par hasard) j'ai pas besoin d'argent pour ça.

J'aspire à un monde de partage sans argent où chacun apporte son savoir ou ses atouts dans les domaines qui le font vibrer, un havre de paix où les animaux seraient considérés au même titre que les humains (ma mission c'est les animaux, je le ressent depuis pas mal de temps même si je sais pas encore sous quelle forme, leur protection, toutes mes passions gravitent autour tout est synchronicité lol)

isabelle

eh oui tellement évident, quelques-unes (uns) de nous sommes nés pour entraîner un peu le monde vers ça! bisous

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau