Le 100e singe

Coucou les amis !

Aujourd'hui j'aimerais vous parler du concept du 100ème singe.

Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir ce texte tiré du site www.lascension.com

L’histoire y est très bien racontée, je trouve ^^.


Sans titre 9

 

 

singes.jpg

 

Les singes japonais (voir photo) ont été observés à l’état sauvage sur une période de 30 ans. En 1952, sur l’ile de Koshima, des scientifiques nourrissaient les singes avec des patates douces crues en les jetant sur le sable. Les singes aimaient le goût des patates douces, mais trouvaient leur saleté déplaisante.

Une femelle âgée de 18 mois, appelée Imo, pensait qu’elle pouvait solutionner le problème en lavant les patates dans un ruisseau tout près. Elle l’enseigna à sa mère. Leurs compagnes de jeu apprirent aussi cette nouvelle façon de faire et l’enseignèrent aussi.

Cette innovation culturelle fut graduellement adoptée par différents singes devant les yeux des scientifiques. Entre 1952 et 1958, tous les jeunes singes apprirent à laver les patates douces remplies de sable pour les rendre plus agréables au goût. Seuls les singes adultes qui imitèrent leurs enfants apprirent cette amélioration sociale. Les autres singes adultes conservèrent leur habitude de manger des patates douces sales.

À l’automne de 1958, un certain nombre de singes de Koshima lavaient leurs patates douces - leur nombre exact demeure inconnu. Supposons que lorsque le soleil se leva un matin, il y avait 99 singes sur l’île de Koshima qui avaient appris à laver leurs patates douces. Supposons encore qu’un peu plus tard ce matin là, un centième singe appris à laver les patates. Alors quelque chose d’étonnant se produisit !

Ce soir-là presque tous les singes de la tribu se mirent à laver leurs patates douces avant de les manger. Un peu comme si l’énergie additionnelle de ce centième singe créa une sorte « de percée scientifique » !

Mais ce n’est pas tout : la chose la plus surprenante observée par ces scientifiques fut le fait que l’habitude de laver les patates douces se transmit de façon inexpliquée et simultanée à des colonies de singes habitant d’autres îles ainsi qu’à la troupe de singes de Takasakiyama sur le continent qui commencèrent aussi à laver leurs patates douces. C’est ainsi que le macaque japonais fut surnommé le « laveur de patates ».

Cette histoire est remarquable car elle souligne deux points capitaux qu’il nous serait utile de retenir pour notre avenir à court et moyen terme. Tout d’abord, pour qu’un tel changement soit possible, il ne suffit pas qu’un petit groupe adopte une attitude différente. Il ne s’agit pas ici de la domination exercée par une minorité utilisant la force et la coercition mais au contraire de l’accession d’un groupe à un niveau de conscience plus élevée. C’est ici la première clé.

Et voici la seconde. Bien que le nombre exact peut  varier, ce « Phénomène du Centième Singe » signifie que lorsque seulement un nombre restreint de personnes apprend une nouvelle façon de faire, celle-ci peut devenir partie intégrante de la conscience de toute la communauté. En effet, à un moment donné, si seulement une personne de plus se met à adopter cette nouvelle prise de conscience, son champ d’action s’étend de telle sorte que cette prise de conscience est adoptée par presque tout le monde.

Les études en physique quantique semblent démontrer que le nombre minimal de personnes requises pour ” déclencher ” un changement de conscience est celui-ci : 1% d'une population.

Commentaires (12)

Jean-Marie
  • 1. Jean-Marie | 14/02/2016

Ce matin quelqu'un m'a parlé de cette histoire que je trouve inspirante.
Ça me rappelle à cette phrase croquée sur France culture et qui dit:
"Heureux les fêlés car ils laissent passer la lumière".

lulumineuse
  • 2. lulumineuse (site web) | 28/09/2015

Rudy car ici il n'est pas question d'intellect mais de conscience !

Rudy
  • 3. Rudy | 27/09/2015

2% de la population est surdoué, ils ont une façon de réfléchir différente (enfaite ils réfléchissent réellement dans le sens littéral ^^) ils voient le monde différemment (une vue plus lucide) ils sont très émotifs et ne supportent pas les injustices, ont ils donc un "niveau de conscience plus élevé" ? Et si c'est le cas alors pourquoi tout le monde ne devient pas surdoué comme le voudrait cette expérience !!

lulumineuse
  • 4. lulumineuse (site web) | 16/09/2015

Super Valérie ! Tellement rayonnante <3

Fourbé
  • 5. Fourbé | 16/09/2015

comme il n'y a pas de hasard je me permets de raconter mon histoire. Depuis des mois j'essaye de faire connaître à mes collègues la puissance et les bienfaits que peut induire le Feng shui dans un aménagement professionnel. (Juste pour préciser et bien suivre je suis consultante Feng shui à mes heures creuses c'est une passion que je pratique avec beaucoup d'amour). Jusqu'ici aucune accroche et oreille ne semblaient faire écho à ma demande de proposer une étude en ce sens. Puis une autre personne qui travail sur la ré organisation de notre service par ce que les énergies bougent vraiment à tous les niveaux, c'est ouvert à mes propos. Aujourd'hui qu'elle ne fut pas ma surprise de le voir parler de ce que j'essaie de proposer depuis des lustres et de voir les collègues écouter et presque adhérer. Il a réussi à faire passer ce que je m'évertue à faire connaître en un claquement de mots ;). Bref était il le centième je ne sais pas mais cette histoire m'a interpellé par ses similitudes vécues ce jour. Une bien belle avancée en tout cas.

lulumineuse
  • 6. lulumineuse (site web) | 30/08/2015

Christelzen OUI ! MERCI POUR CE COMPLÉMENT ! Gratitude :) :) :)

Christelzen
  • 7. Christelzen (site web) | 30/08/2015

J'avais déjà lu cette histoire mais plus complète dans la mesure ou au même moment dans les îles avoisinantes mais impossibles à rejoindre à la nage, les singes ont aussi lavé leurs patates.
Bon éveil à tous et que chacun devienne un joyeux lampadaire !
Amitiés cristallines

Crahan
  • 8. Crahan | 27/08/2015

Merci

laurent
  • 9. laurent | 27/07/2014

petit clin d'oeil :
depuis le 101ième nous avons cessé de compter
il ne reste plus que les compteurs pour s'affoler et exploser sans cesse

petite histoire : le 100ème,
assez fou lui aussi pour permettre au monde de changer
a reçu les hourras de l'île au singes ;)
...et une merveilleuse patate douce !!!

lulumineuse
  • 10. lulumineuse (site web) | 06/03/2012


"Les fous, les marginaux, les rebelles, les anticonformistes, les dissidents,
Tous ceux qui voient les choses différemment,
Qui ne respectent pas les règles,
Vous pouvez les admirer ou les désapprouver,
Les glorifier ou les dénigrer,
Mais vous ne pouvez pas les ignorer.
Car ils changent les choses, ils inventent, ils imaginent, ils explorent,
Ils créent, ils inspirent, ils font avancer l'humanité.
Là où certains ne voient que folie, nous voyons du génie.
Car seuls ceux qui sont assez fous
Pour penser qu'ils peuvent changer le monde, y parviennent.
-Citation extraite de la Campagne "Think Different",
Apple Computer (marque déposée)

Alors qui sera ce 100e fou ? ^^

James Colpin
  • 11. James Colpin | 05/03/2012

Un pourcent..... La naissance de la conscience collective est donc issue d'une collectivité plus réduite que ce que la plupart de nos congénères pensent. Ainsi, peut - être, arrêteront - ils, un jour de dire que seuls, ils ne peuvent rien faire pour changer les choses.
Nous sommes reliés.... Même les singes. lol.

Merci pour ce partage, qui éveille la conscience de nos possibilités.

Que vos anges veillent

Malou
  • 12. Malou | 24/02/2012

Un petit pour cent, c'est tout ce qu'il faut!
C'est peu, et pourtant nous peinons à y arriver.
Mais nous allons réussir et tous les signes sont là pour dire que nous allons vers ce saut de conscience.
Alors, encore un petit effort!
Bisous, Malou

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau